Police-justice : le nouveau bras de fer

le
0
Les policiers sont partagés face à la condamnation de plusieurs d'entre eux à de la prison ferme pour dénonciation calomnieuse

Policiers et magistrats se sont lancés dans un nouveau bras de fer. Le ton est monté, durant le week-end, entre les deux corps, s'affrontant au sujet de la peine de prison prononcée par les magistrats de Bobigny à l'encontre des policiers qui avaient accusé, pour couvrir un de leurs collègues, un automobiliste d'avoir renversé l'un d'eux.

Bien que le parquet ait fait appel, cette décision a suscité la colère des forces de l'ordre qui ont manifesté avec virulence devant le tribunal de Bobigny, un tribunal connu, a déclaré le syndicat Synergie Officiers, pour «remettre dehors à tour de bras les trafiquants de stupéfiants, braqueurs, auteurs de tentatives d'homicide, etc.».

Le «9-3» n'est pas un département comme les autres, ni pour les policiers ni pour les magistrats, qui y exercent tous dans des conditions particulièrement difficiles. Mais, dans un contexte tendu, l'accusation de «laxisme» des juges ainsi que les déclarations de Brice Hortefeux évoquant l'im

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant