Police : des députés PS ressortent le projet de caméra obligatoire en cas de contrôle

le , mis à jour à 07:34
2
Police : des députés PS ressortent le projet de caméra obligatoire en cas de contrôle
Police : des députés PS ressortent le projet de caméra obligatoire en cas de contrôle

C'est l'histoire d'un symbole devenu un casse-tête politique. Comment tenir l'engagement n o 30 du candidat François Hollande — « lutter contre le délit de faciès dans les contrôles d'identité » — tout en ménageant des forces de l'ordre à bout de nerfs  ? Enterrée dès le début du quinquennat, l'idée d'un récépissé délivré lors des contrôles policiers revient aujourd'hui comme un boomerang. Dans les rangs du gouvernement, on le reconnaît, « les rapports police-population sont devenus le point chaud du projet de loi Egalité et Citoyenneté ». Mercredi soir, lors de l'examen de ce texte, les députés PS ont à nouveau demandé l'expérimentation de cette mesure qui horripile les syndicats de police. « On aime nos policiers. Ils sont à bout de souffle, et je le prends en compte. Pour autant, il y a des actes marginaux qui ne peuvent être ignorés », estime le rapporteur PS du texte, Razzy Hammadi, qui a défendu un amendement en ce sens dans la soirée, avant... de le retirer après une suspension de séance !

« Il faut comprendre l'ambiance du moment... »

Un conseiller du pouvoir

Car le ministère de l'Intérieur ne veut pas entendre parler du récépissé. « Ce n'est pas un outil utile pour apaiser les relations entre la police et la population », relève-t-on dans l'entourage de Bernard Cazeneuve. « C'est vécu à tort comme une attaque contre la police. Mais la confiance n'exclut pas le contrôle  ! » tempête un député socialiste favorable à cette mesure. « Parler de la police, c'est le nouveau tabou  ! » peste une autre élue PS. Au gouvernement, même ceux qui ont longtemps poussé la mesure tempèrent désormais. « Il faut comprendre l'ambiance du moment... La police est surmobilisée, attaquée, tuée parfois. Si en plus on leur dit qu'on va les mettre sous surveillance... Par rapport au début du quinquennat, on a changé d'univers  ! » glisse un conseiller du pouvoir. Même son de cloche du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • R59 il y a 5 mois

    On a déjà NT1 ou TMC

  • M8252219 il y a 5 mois

    Pas besoin de récépissé ( cela ne fera que de la paperasse en plus) une caméra à chaque policier portée comme les lampe frontales.