Polémique sur les scanners corporels

le
0
Une étude dénonce les dangers des appareils installés aux États-Unis.

Censés détecter les explosifs les moins décelables, tout en évitant une fouille intrusive des passagers, les scanners corporels à rayons X installés dans les aéroports américains pourraient être dangereux pour la santé. Dans une lettre adressée au printemps à la Maison-Blanche, des scientifiques de l'Université de Californie ont alerté sur «les risques potentiellement graves pour la santé» présentés par ces portiques, qui mettent les passagers à nu avant leur embarquement.

«On nous dit que le risque est minimal, mais, statistiquement, il va y avoir des cas de cancers de la peau à cause de ces rayons X», avertit le Dr Michael Love, directeur de laboratoire à l'Université Johns Hopkins. Selon ces scientifiques, l'énergie émanant du scanner est essentiellement absorbée par la peau et les tissus sous-cutanés, ce qui rend la dose reçue «dangereusement élevée».

Environ 315 scanners corporels équipent aujourd'hui 65 aéroports américains. Après l'attentat

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant