Polémique sur les notes de frais d'un député du PS

le
1
Pascal Terrasse est accusé d'avoir payé, avec l'indemnité représentative de frais de mandat, sa cotisation au groupe socialiste de l'Assemblée, des billets de train pour sa famille et des voyages privés.

Des députés paieraient des dépenses personnelles avec une indemnité qui leur est accordée pour couvrir des frais liés à leur mandat, selon l'hebdomadaire Marianne et Mediapart. Ce site d'information met en cause Pascal Terrasse, député socialiste de l'Ardèche, qui a vivement démenti et a affirmé qu'il n'a «rien à se reprocher».

La controverse concerne l'indemnité représentative de frais de mandat, qui s'élève à 6 412 euros par mois. Cette somme vise à permettre aux députés de faire face aux dépenses liées à l'exercice de leur fonction qui ne sont pas prises en charge ou remboursées par l'Assemblée nationale.

Or, Pascal Terrasse est accusé d'avoir payé, avec l'indemnité représentative de frais de mandat, sa cotisation au groupe socialiste de l'Assemblée, des billets de train pour sa famille et des voyages privés en Espagne, au Sénégal et en Égypte. Marianne, pour sa part, ne cite pas de nom de parlementaire à l'appui de ses accusations, et affirme q

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • c.de-gui le samedi 26 mai 2012 à 15:16

    Et il faut penser, à moins d'être contredit, ce qui serait agréable, que l'excellent M. Hollande n'a pas réduit ladite indemnité...