Polémique sur la vocation de Polytechnique

le
0
Christian Gérondeau, l'ex-président des anciens, et l'actuel président de l'école s'affrontent sur le rôle de l'X.Des élèves « désemparés » qui « ne travaillent que très peu »

À quoi sert Polytechnique? Doit-elle être une école de recherche, au service de l'industrie, ou une «école de pouvoir»? Deux camps s'affrontent depuis la parution d'un ouvrage un brin provocateur qui prend le contre-pied du discours du nouveau président de la prestigieuse école.

Ex-président de l'association des anciens, Christian Gérondeau, X-Ponts, penche pour la dernière option. Car, pour lui, il est clair que les élèves ne choisissent pas l'X «par vocation scientifique ou d'ingénieur» mais pour «devenir polytechnicien». En publiant un livre sur le sujet, il entend ouvrir un débat larvé, vieux de pas moins de deux siècles. Dans La Poule aux ½ufs d'or (1), il revient sur ce qu'il qualifie de «malentendu des origines»: si le fondateur, Gaspard Monge, rêvait en 1794 d'u...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant