Polémique sur la limitation de vitesse sur le périphérique

le
0
Passer à 70 km/h aurait un impact de moins de 5 % sur la qualité de l'air.

Il n'aura pas fallu longtemps avant que la polémique éclate. La demande du maire de Paris, Bertrand Delanoë, d'abaisser à 70 km/h la vitesse sur le périphérique provoque sans surprise un tollé chez les associations de défense des conducteurs. «Un projet antisocial qui va surtout toucher les habitants de banlieue, doublé d'un contresens politique, a vertement critiqué mardi Pierre Chasseray, délégué général de 40 millions d'automobilistes. Lorsque les conditions de circulation sont bonnes, on met 15 minutes sur le périphérique pour parcourir 16 km entre la porte Maillot et la porte de Montreuil. En passant par le centre de Paris, la distance est réduite à 10 km et même si le temps de trajet est supérieur de 6 minutes, cette solution est beaucoup plus économe en terme de consommation de carburant.» D'où son interrogation: en cas d'abaissement de la vitesse à 70 km/h, quel intérêt aura l'automobiliste à emprunter le périphérique? Dit plus clairement, il

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant