Polémique sur la hausse des amendes de stationnement

le
0
Les associations d'automobilistes dénoncent le projet gouvernemental visant à fournir de nouvelles ressources aux collectivités.

«Cela suffit de s'en prendre aux automobilistes! Si l'État n'a pas les moyens de ses ambitions, qu'il baisse ses projets», tonne Pierre Chasseray, délégué général de 40 Millions d'automobilistes. La petite phrase du premier ministre mercredi fait des vagues. S'exprimant sur le projet du Grand Paris, Jean-Marc Ayrault a indiqué que le gouvernement allait «étudier la hausse des amendes forfaitaires de stationnement au bénéfice des autorités organisatrices de transport».

De source gouvernementale, on indique réfléchir à deux pistes. La première serait une nouvelle augmentation générale en France du prix du PV, qui est déjà passé de 11 à 17 euros en 2011 et qui pourrait donc encore grimper. Des chiffres sont avancés: 30 voire 35 euros. Deuxième solution: l'infraction de stationnement non payé est dépénalisée et devi...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant