Polémique Dieudonné : la justice ouvre deux enquêtes

le
2
La première, ouverte par le parquet de Toulouse, concerne la diffusion d'une photo représentant un «quenelleur» devant l'école juive Ohr Torah. La seconde, à l'initiative du parquet de Paris, vise l'humoriste pour «incitation à la haine raciale». Dieudonné : le casse-tête de l'interdiction Dieudonné : droite et gauche à l'unisson

A moins d'une heure d'intervalle, les parquets de Toulouse et Paris ont annoncé lundi avoir ouvert deux enquêtes en lien avec l'humoriste Dieudonné.

o Une «quenelle» devant l'école Ohr Torah

La première, ouverte en fait depuis le 13 décembre, concerne la diffusion sur internet de la photo d'un «quenelleur» posant devant l'école juive où Mohamed Merah a assassiné un enseignant et trois enfants juifs de 4, 5 et 8 ans en mars 2012. L'image montre un jeune homme posant le bras droit tendu vers le bas, l'autre croisé en travers de la poitrine, devant l'entrée de l'établissement Ozar Hatorah, re...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mardi 31 déc 2013 à 00:19

    S'il est certain que la pensée unique est dangereuse...n'est-il pas aussi dangereux d'étaler publiquement certaines formes de pensées, contraires à la morale connue et reconnue ?...

  • M2280901 le lundi 30 déc 2013 à 18:24

    retour au pays demandé !