Polémique autour de la présence de Marion Maréchal-Le Pen dans un calendrier de pompiers

le
0
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Au feu ! Le torchon brûle à Velleron, une commune du Vaucluse de 3 000 habitants. Marion Maréchal-Le Pen s'est invitée dans le calendrier des pompiers locaux. La députée Front national s'affiche à côté des combattants du feu sur six des dix pages. Au micro d'Europe 1, des Velleronnais voient d'un mauvais oeil la présence de l'élue sur leur calendrier. "Je ne sais pas ce qu'elle a à faire dans un calendrier. Même si elle est députée, ça n'a rien à voir avec la politique", une habitante de Velleron."Je trouve ça dommage que ça endommage l'image des pompiers. Je pense qu'ils ne savaient pas que ça allait faire autant de dégâts", dit une autre. Chez les pompiers, l'initiative ne fait pas l'unanimité non plus : "On ne nous a pas demandé notre avis", assure un jeune bénévole.Un "retour d'ascenseur" ?Le maire UMP de la commune, Michel Ponce, évoque "une tempête dans un verre d'eau". Il reconnaît volontiers que la députée, "aimable" et qui pourrait être "sa petite-fille", a versé 10 000 euros pour la construction d'un rond-point devant la caserne. D'aucuns parlent d'un "retour d'ascenseur".Dans quelles circonstances ces photos ont-elles été prises ? Chaque année, des personnalités politiques sont invitées par la commune à l'occasion de la Sainte-Barbe, sainte patronne des pompiers. En 2013, c'était au tour de Marion Maréchal-Le Pen. Les clichés ont été pris à cette occasion, le 9 février dernier. Peu de gens...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant