Polémique autour d'une maison effondrée à Montreuil

le
1
Opposition et associations reprochent à la maire écologiste Dominique Voynet de « bétonner » la ville, d'aller trop vite et sans concertation. Il y a quelques jours, un pavillon s'est effondré. Témoignage de la famille touchée.

«Ce drame, il était écrit». Régine, propriétaire de la maison qui s'est en partie effondrée le 8 juillet dernier rue Danton, à Montreuil (93), avait alerté quelque trois semaines plus tôt sur l'ampleur angoissante prise par les fissures apparues chez elle dès le mois de mars.

En cause, le chantier de construction d'un immeuble en bois longeant sa vieille demeure du XIXe siècle. «Nous savions le terrain dangereux, à cause du sous-sol argileux et traversé de courants d'eau, mais nous faisions confiance aux compétences techniques du promoteur», rappelle un voisin, évacué de son propre domicile avec sa famille sans savoir quand il pourra revenir. «Dès le début des travaux, j'ai senti des vibrations énormes, j'avais l'impression de tanguer comme dans un bateau», poursuit-il.

En cinq minutes tout s'est effondré

Avec émotion, Régine rappelle que la catastrophe humaine a été évitée de justesse. «L'arrêt du chantier a été décidé par un expert le vendredi soir,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • chatnour le mardi 24 juil 2012 à 18:10

    Ah, dominique voynet, figure emblématique des écolos ! Et après ce sont ces mêmes écolos-islamo-bobo-gauchos que se permettent de vouloir nous donner des leçons ! Moi, je me souviens d'une époque où la mairie de montreuil sous bois, du temps de son précédent maire coco, menaçait de préempter à l'occasion des ventes de maisons ou d'appartements si le prix affiché dépassait les canons de la mairie et son électorat "historique", d'où des dessous de table etc ...