Polémique au sein de l'AfD après des propos négationnistes

le
0
    BERLIN, 21 juin (Reuters) - Le groupe parlementaire 
d'Alternative pour l'Allemagne (AfD) au parlement du 
Bade-Wurtemberg a refusé d'exclure un de ses membres accusé 
d'antisémitisme, malgré l'appel en ce sens du vice-président du 
parti.  
    Le mouvement xénophobe, dont les positions sont critiquées 
par une bonne part de la classe politique, séduit en revanche un 
nombre croissant d'électeurs hostiles à la politique d'accueil 
des réfugiés.  
    Wolfgang Gedeon, l'élu mis en cause, a estimé au nom de la 
liberté d'expression que rien n'interdisait de nier 
l'extermination des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.  
    Jörg Meuthen, vice-président d'AfD, a réclamé son exclusion 
mais le groupe parlementaire du Bade-Wurtemberg s'est prononcé 
pour sa mise à l'écart en attendant un examen de ses écrits par 
une commission indépendante.  
     
 
 (Hans-Edzaard Busemann, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant