Polémique après l'attentat à Nice : Hollande défend le gouvernement

le
8
Polémique après l'attentat à Nice : Hollande défend le gouvernement
Polémique après l'attentat à Nice : Hollande défend le gouvernement

François Hollande au soutien de son gouvernement. «Il ne peut pas y avoir de polémique ou d'affrontement. C'est pourquoi le Premier ministre, Manuel Valls, et le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, ont eu raison d'en appeler à la dignité, la responsabilité, tout en garantissant la transparence.» Le chef de l'Etat s'est exprimé ainsi ce lundi en réaction à la polémique autour du dispositif de sécurité en vigueur à Nice (Alpes-Maritimes), le 14 juillet, le soir où un attentat a fait 84 morts et plus de 330 blessés après qu'un homme a foncé sur la foule avec un camion. 

 

En visite auprès de militaires de l'opération Sentinelle de sécurité intérieure à Vincennes (Val-de-Marne), il a également insisté sur le fait que, dans cette affaire, «c'est la justice» qui doit établir la vérité et «personne d'autre». 

 

«Un débat est toujours légitime»

 

«Nous devons tout faire pour répondre à la menace mais aussi tout connaître de ce qui s'est produit à Nice : le parcours du terroriste, les complicités dont il a pu bénéficier, les liens qu'il avait pu établir y compris avec certains groupes. Et aussi le dispositif qui avait été mis en place. Alors la vérité, la transparence seront établies. Les Français le demandent et les familles l'exigent», a ajouté le président de la République.

 

«Un débat est toujours légitime quand il se produit une attaque, un attentat», mais il faut «laisser la justice travailler en toute indépendance», a réaffirmé François Hollande. Une policière municipale de Nice accuse le ministère de l'Intérieur d'avoir fait pression sur elle dans la rédaction de son rapport sur les forces de sécurité présentes sur la promenade des Anglais le 14 juillet. 

 

Des mesures financières pour les militaires de Sentinelle

 

Lors de ce déplacement, il a aussi annoncé de «nouvelles mesures» notamment financières, en faveur des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo il y a 5 mois

    Je trouve au contraire qu'il ne les défends que du bout des lèvres, sans aucune soutien du type "MM. Vals et Cazeneuve ont toute ma confiance". Au contraire il dit que l'ennemi veut nous diviser - ce qui est vrai - mais ce n'est pas ce que j'appelle un soutien sans faille. Quant à l'appel à la justice, c'est vraiment déconsidérer l'action gouvernementale.

  • M3888582 il y a 5 mois

    Surprenant quand il dit ´´ il faut laisser la justice travailler en toute indépendance ´´ alors qu'à Beaumont sur Oise il n'a pas hésité à soutenir la demande d'une deuxième autopsie en mettant donc en cause et les propos de la police et des médecins. Par contre à Nice on ne peut pas remettre en cause son ministre de l'intérieur?

  • JODHY il y a 5 mois

    c'est le bal des incapables ils se soutiennent tous

  • 28351485 il y a 5 mois

    ENTRE COMPLICES RESPONSABLES ET COUPABLES ils se serrent les coudes !!!! LA ra.cai.ille n'est pas toujours là ou on le dit

  • xk8r il y a 5 mois

    on n'entend plus macron, camba et cie

  • jyth01 il y a 5 mois

    Quand on connait le fonctionnement des administrations, où la hiérarchie fonctionnaire passe l'essentiel de son temps de présence à masquer ses insuffisances ou sa démission face au pouvoir syndical, il est permis de se poser des questions. Si l'on croise cela avec le visionnage des images d'actualité et les interviews de témoins, on a un sérieux doute sur la présence policière lors du feu d'artifice. Avec un peu de bon sens on se forge une opinion sans attendre les résultats d'une "enquête".

  • mary2776 il y a 5 mois

    il ne sait plus quoi raconter ce pauvre porcinet a 15%de cote de populartié PAUVRE FRANCE gouvern"ée par des ...

  • mlaure13 il y a 5 mois

    Il serait quand même plus qu’étonnant, qu’une fonctionnaire de police se laisse aller à raconter des bobards concernant notre Etat bananier…surtout qu’elle apporte des éléments concrets…Etat bananier = justice bananière, ça coule de source... :-(((