Pôle emploi veut généraliser ses équipes de contrôle dès août

le
28
Pôle emploi veut généraliser ses équipes de contrôle dès août
Pôle emploi veut généraliser ses équipes de contrôle dès août

Pôle emploi prévoit de généraliser à partir d'août ses équipes de contrôle de la recherche d'emploi des chômeurs, expérimentées dans trois régions en 2013-2014, selon un document récemment transmis aux syndicats.. Selon le «calendrier prévisionnel», la généralisation s'étalera d'août à octobre et un «séminaire de lancement» se tiendra en septembre.

Présenté en Conseil d'administration (CA) le 15 avril, le projet fera l'objet «d'une délibération le 20 mai». Il sera ensuite présenté en Comité central d'entreprise (CCE) le 21 mai, avant une consultation de l'instance en juillet.

La procédure de contrôle détaillée

Dans le document, Pôle emploi «propose» d'affecter «200» postes équivalent temps plein (ETP) à ses futures équipes de contrôle, répartis par région selon le nombre de demandeurs d'emploi: de 2 ETP dans le Limousin, en Corse ou en Guadeloupe, à 33 ETP en Ile-de-France.Le document détaille les modalités du dispositif, qui «n'est et ne sera assorti d'aucun objectif en termes de nombre de contrôles et/ou nombre de radiations». «Tous les demandeurs d'emploi sont susceptibles d'être contrôlés», de manière «ciblée», «aléatoire» ou suite à un signalement. Le chômeur concerné doit être «informé» du contrôle.

«Le contrôle débute par l'examen du dossier du demandeur d'emploi». Si l'équipe de contrôle soupçonne une «insuffisance de recherche d'emploi», elle interroge le demandeur par «questionnaire», puis par «téléphone», et enfin en face-à-face «si le doute persiste». «Le cas échéant, la procédure de radiation (...) est engagée», après un «processus de redynamisation» du demandeur d'emploi par son «conseiller référent».

Le chômeur radié peut introduire un «recours» auprès du directeur d'agence, puis devant le tribunal administratif et/ou le médiateur de Pôle emploi.

Sensibilisation des agents

Le projet prévoit aussi des mesures de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • best01 le vendredi 15 mai 2015 à 16:02

    on en prends des precautions avant de les radier;et encore les syndicats vont les defendre...

  • M940878 le vendredi 15 mai 2015 à 15:13

    peu de chômeurs pro cherchent un emploi , ils préfèrent rester au chaud à siroter une mousse et toucher leur indemnité fin de mois , assistanat oblige

  • gendrefr le vendredi 15 mai 2015 à 10:43

    la mission premiere de pole emploi est de mettre en relation entreprise et demandeurs d'emploi ce qu'ils ne font pas trop dure apparement: ils preferent flicquer .

  • nanolyon le vendredi 15 mai 2015 à 09:31

    miez1804 : et pourquoi pas ? Le problème est que la droite ne l'a pas fait avant, après tout.

  • M1945416 le vendredi 15 mai 2015 à 08:39

    40 ans que dure ce cinéma, on a essayer cette gestion politicienne du pays, ça marche pas, faut changer radicalement : plus de politiciens, de régimes spéciaux , un vote par internet , démocratie direct , un patron d'entreprise qui met en place le résultat des élections, des milliards d'économie, donc moins de taxes et impôt , cout du travail réduit , moins d'impôts, et la machine emplois repartirai

  • M1945416 le vendredi 15 mai 2015 à 08:35

    gauche ou droite c'est pareil, pour que le chômage baisse, il faut moins de charges taxes en tout genre paperasserie , tracasserie administrative, donc baisser le cout, pour ça il faut un état moins "lourd" , moins de fonctionnaires , de dette, des régimes spéciaux de politiciens en tout genres, ext et ça ni gauche ni droite ne le font ...

  • miez1804 le vendredi 15 mai 2015 à 08:28

    @nanolyon: si la proposition vennait de la droite votre commentaire ne serait pas le meme!

  • miez1804 le vendredi 15 mai 2015 à 08:25

    Il faut bien inverser la courbe du chomage, comme on est pas capable de faire ce qu'il faut pour relancer l'economie, on va faire une grosse passe pour sortir les gents des statistiques. Si ils etaint serieux, cela fait longtemps que cette mesure aurait ete pris!

  • bearnhar le vendredi 15 mai 2015 à 08:07

    Il fallait faire sauter les seuils sociaux, on le sait très bien qu'énormément de boites attendent ça pour embaucher. C'est inadmissible ce qui vous tombe dessus lorsque vous passez de 49 à 50.

  • bearnhar le vendredi 15 mai 2015 à 08:05

    Processus de redynamisation...S'il n'y a pas de formation valable à proposer, ils vont redynamiser quoi ?