Pol Roger: une valeur du champagne qui pétille.

le
0

(CercleFinance.com) - Petite révolution dans le monde très fermé des valeurs du Champagne : cotée au Marché libre de la Bourse de Paris, l'action de la maison Pol Roger a tant et si bien monté (+ 30% en un mois, + 65% depuis le début de l'année) qu'elle dépasse maintenant la barre des 4.000 euros. De fait, la capitalisation boursière de Pol Roger (plus de 250 millions d'euros) surclasse celles de Vranken-Pommery et de Lanson-BCC, deux des trois grands noms du secteur sur le marché réglementé.

En effet, l'action Pol Roger, qui de 2007 à 2015 a fluctué entre 1.000 et 2.000 euros environ, a pris son envol depuis un peu plus d'un an : grimpant presque à la verticale sur le Marché libre, le titre s'est échangé 4.110 euros lors de la dernière transaction enregistrée, le 31 octobre 2016. Il s'agit d'un record qui porte la capitalisation du groupe à près de 253 millions d'euros.

Ce qui fait beaucoup ! A ce prix, la valeur boursière de Pol Roger est désormais plus élevée que celle de Vranken-Pommery (198,6 millions d'euros) et Lanson-BCC (218,3 millions d'euros), deux des “grands noms” du Champagne du marché réglementé de la Bourse de Paris. Seul Laurent-Perrier, qui “pèse” 416,2 millions d'euros, fait mieux.

Bien évidemment, la faiblesse des obligations réglementaires incombant aux sociétés cotées au Marché libre ne permet pas d'en tirer de conclusions définitives. De plus, le flottant de l'action ne doit pas dépasser 5%, la quasi-totalité des titres étant aux mains des familles de Billy/Pol Roger. Ce qui explique la très faible liquidité de l'action et amoindrit le caractère significatif de ses rares cotations.

Que sait-on de Pol Roger ? Cette maison indépendante de champagne avait les faveurs de Winston Churchill, le célèbre homme d'Etat britannique qui a donné son nom à la cuvée sa plus prestigieuse. La marque compte de longue date au rang des fournisseurs officiels de la couronne d'Angleterre. Alors que le Royaume-Uni, a priori important pour Pol Roger, tressaille en raison des conséquences potentielles du Brexit et que la livre sterling dégringole, l'envolée de l'action sonne un peu comme un défi.

Les rares données comptables disponibles indiquent que le chiffre d'affaires de Pol Roger atteignait 35 millions d'euros en 2014, alors que ceux de Vranken, Lanson et Laurent-Perrier se situent plutôt entre 250 à 300 millions d'euros.

Mais si Pol Roger est plus petit, il semble se distinguer par sa rentabilité : bien orientée ces dernières années, la marge opérationnelle du groupe a frôlé les 30% en 2014. Et ce alors que le plus profitable des trois acteurs du marché réglementé, Laurent-Perrier, n'arrive qu'à 18,2% (en 2015/216).

EG


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant