Poker : une révolution est en marche

le
0
La législation françasie des jeux en ligne va se rapprocher de celles des autres pays européens. Enfin !
La législation françasie des jeux en ligne va se rapprocher de celles des autres pays européens. Enfin !

Jeudi dernier, le Sénat a voté un texte qui va probablement provoquer la plus grande mutation que le marché du poker ait connue depuis son ouverture en juin 2010. L'article 95 de la loi numérique permet désormais à un opérateur français de proposer une offre de jeu existante chez un autre opérateur européen. En clair, les joueurs français pourront jouer avec des étrangers, ce qui était jusqu'à présent impossible. C'est un véritable coup de tonnerre qui frappe l'industrie du jeu en ligne en mettant fin au cloisonnement du marché. Un cloisonnement qui avait fait l'objet de plusieurs critiques par les opérateurs avant sa mise en ?uvre, et qui a été sans cesse condamné par les joueurs. À tel point qu'on lui attribue une grande responsabilité dans le déclin des résultats du poker depuis près de deux ans. Car contraindre les Français à rester entre eux rend l'offre de jeu légale forcément moins attractive : moins de joueurs aux tables, cela signifie moins d'argent à gagner, principalement en tournoi. Et cela a surtout provoqué un assèchement des liquidités, les habitués ayant tendance à se retrouver entre eux plutôt qu'avec de nouveaux joueurs. Cette situation a d'ailleurs souvent été décriée par Charles Coppolani, président de l'Arjel, ainsi que par son prédécesseur, Jean-François Vilotte.

Ce qui va changer

Pour l'instant, rien ! Nous sommes dans un pays qui aime la procédure. S'il a fallu six ans pour...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant