Poker : la nouvelle mode du streaming

le
0
Manuel Bevand se lance dans un marathon de dix jours de poker streamé.
Manuel Bevand se lance dans un marathon de dix jours de poker streamé.

Quel est le quotidien d'un retraité du poker ?

Manuel Bevand : Je travaille sur quelques projets, mais comme ils ne sont pas encore sortis, il m'est difficile d'en parler ! Certains concernent le poker, notamment celui de réaliser des streamings de parties sur Internet.De plus en plus de joueurs filment leurs parties en direct. D'où vient cet engouement ?M. B. : Les plateformes comme Twitch ou Dailymotion Games ont été rendues populaires par les jeux vidéo. Cela a surpris de nombreux observateurs qu'il pourrait être intéressant de regarder des personnes jouer sans être elles-mêmes un acteur. Mais cela présente en fait plusieurs intérêts. Le premier est bien sûr technique : il est toujours enrichissant de regarder d'autres joueurs pour progresser. Ensuite, il y a un côté empathique : on est généralement seul quand on joue au poker et, pourtant, on ressent de nombreuses émotions. Le stream permet une communion au niveau de ces émotions, c'est très communicatif. Enfin, il y a les interactions liées à la plateforme en soi. On peut discuter, échanger, et c'est toujours agréable d'être écouté et mis en avant par des professionnels d'une discipline pour laquelle on se passionne.Vous êtes justement au coeur d'un marathon de dix jours de poker streaméM. B. : Je filme tous les tournois des Winamax Series, généralement à partir de 20 heures jusqu'à la fin de ma session. Il y a un décalage...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant