Point sur les tendances dans l'immobilier neuf et ancien

le
0

Le marché de l'immobilier connait toujours des difficultés, avec des prix en baisse ces derniers mois,mais qui restent très élevés. Le neuf est particulièrement sinistré, avec peu de constructions.

La tendance des prix dans l'ancien

Le secteur de l'immobilier traverse une période de difficultés avec des divergences entre marché du neuf et de l'ancien. La seule constante se situe au niveau des prix, puisque les variations sont visibles dans les deux cas. Dans l'immobilier ancien, les prix ont enregistré une baisse de 1,3% au deuxième trimestre sur l'espace d'un an. Mais en regard de leur pic de 2011, la baisse atteint 4,5%. Les prix restent néanmoins très élevés puisqu'on observe une augmentation de 109% depuis 2000.

La tendance des prix dans le neuf

Dans le neuf, la tendance est à la hausse avec un saut de 62% en l'espace de 14 ans et un prix moyen de 250 000¤ pour une maison. Les promoteurs sont confrontés à une hausse des prix de construction, qui se répercute sur le prix de vente en plus des marges appliquées. Cela entraîne logiquement une baisse du nombre de ventes engendrant une crise sérieuse. On estime que les ventes ont perdu 25% par rapport à leur dernier point haut.

Moins de constructions dans le neuf

L'autre information importante concerne le nombre de constructions dans l'immobilier neuf. Les mises en chantier régressent depuis cet été. De plus, les constructions de logement ont diminué de 5% en l'espace d'un an, sur la période d'août à octobre. Le coût du foncier, sa rareté et les coûts de construction sont les principales causes.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant