Point sur les matières premières alimentaires

le
0

Le cours de certaines matières premières alimentaires a connu une évolution significative, en ce début d'été. Le cacao est en baisse, tandis que le sucre se stabilise et que le café augmente.

Le cacao en baisse

Les fèves de cacao, à la base même du cacao, sont produites principalement dans les pays d'Afrique de l'Ouest. Ainsi, plus de 70% des volumes mondiaux sont produits en Côte d'Ivoire et au Ghana. Cette matière première fait l'objet d'une demande constante et les besoins augmentent régulièrement depuis quelques années, en raison des nouveaux besoins en Asie. Cette tendance mondiale expliquait jusqu'alors des cours élevés. Mais un changement de cap a été observé en ce début d'été 2014 : une légère baisse est relevée, en raison de la bonne récolte secondaire qui a actuellement lieu en Afrique de l'Ouest, depuis avril et jusqu'en septembre.

Stabilité à un niveau élevé, pour le sucre

Les cours du sucre avaient enregistré une hausse importante cet hiver, en février et mars, en raison des épisodes de sécheresse rencontrés au Brésil, qui est à ce jour le premier producteur mondial. Les prix avaient ainsi augmenté de 25% et ils se maintiennent à un niveau élevé depuis plusieurs semaines. Car la récolte de sucre brésilien devrait être plus faible cette année.

Le café, en progression

Tout comme le sucre, le café devrait souffrir de la sécheresse observée au Brésil. L'arabica est tombé à son plus faible niveau depuis le début d'année, au printemps. Il amorce une reprise, à 183,30 cents la livre. Globalement, des inquiétudes existent sur la qualité de cette récolte, ce qui explique la hausse des cours.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant