Point sur la livre sterling, près de 3 mois après le Brexit

le
0

Le 23 juin, les Britanniques votaient majoritairement en faveur du Brexit. Les cours de la livre sterling ont immédiatement plongé. Le point, plus de 2 mois après le référendum.

Face à la chute de la livre, le tourisme dopé

Dans les deux semaines qui ont suivi l'annonce du Brexit, la livre sterling n'a cessé de plonger, contre l'euro comme le dollar. Au 7 juillet, 1 livre s'échangeait à 1,17 euro et 1,29 dollar (contre 1,31 euro et 1,50 dollar avant le référendum). Elle est ensuite remontée très légèrement, pour stagner aux alentours de 1,19 euro et 1,32 dollar à partir de la mi-juillet, et repartir à la baisse début août. Conséquence directe de la faiblesse de la livre : le tourisme au Royaume-Uni a fortement augmenté cet été, le pouvoir d'achat des visiteurs se trouvant gonflé.

Une économie toujours solide

D'après les données du Bureau britannique des statistiques, parues en août, l'économie du Royaume-Uni semblait toujours solide en juillet, malgré la dépréciation de la livre. Les ventes au détail ont notamment bondi de 1,4%, un résultat au-delà des espérances des analystes. Ce chiffre laisse penser que les consommateurs britanniques n'ont pour l'instant pas modifié leurs habitudes. D'autre part, le taux de chômage restait historiquement bas en juillet.

La tendance début septembre

Après une faible remontée à partir de la mi-août, la livre est repartie sur une tendance baissière en septembre, plus marquée face à l'euro qu'au dollar. Au début du mois, elle s'échangeait aux alentours de 1,19 euro et 1,33 dollar.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant