POINT MARCHÉS-Le rachat de Whole Foods Market par Amazon perturbe Wall Street

le
0
    * Amazon.com rachète Whole Foods Market pour $13,7 mds 
    * Les biens de consommation essentiels plongent 
    * Les techs dans le rouge pour la 2e semaine d'affilée 
    * Le Dow prend 0,11%, le S&P-500 0,03%, le Nasdaq recule de 
0,22% 
 
    par Lewis Krauskopf 
    NEW YORK, 16 juin (Reuters) - La Bourse de New York a fini 
en légère hausse vendredi, après des indicateurs jugés 
décevants, freinée par un secteur de la distribution alimentaire 
inquiet du rachat de Whole Foods Market  WFM.O  par Amazon.com 
 AMZN.O .  
    Le Dow Jones  .DJI   a gagné 24,38 points, soit 0,11%  à 
21.384,28 point.  
    Le S&P-500  .SPX , plus large, a fini sur une note stable 
(+0,69 point), soit 0,03%, à 2.433,15 points. 
    Le Nasdaq Composite  .IXIC  a reculé de son côté de 13,74 
points (-0,22%) à 6.151,76 points.  
    Sur la semaine, le Dow a progressé de 0,47%, le S&P-500 est 
stable (-0,01%), tandis que le Nasdaq, à forte composante 
technologique, affiche un recul de 0,93%. 
    Amazon.com a annoncé vendredi le rachat de la chaîne de 
magasins d'alimentation "bio" Whole Foods Market pour 13,7 
milliards de dollars (12,3 milliards d'euros).   
    Plus forte hausse du S&P 500, Whole Foods Market s'est 
adjugé 29,1%, tandis que le géant de la distribution en ligne 
s'est octroyé 2,44% . 
     
    LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE PLONGE 
    Si l'indice de la distribution  .SPXRT  a fini sur une 
hausse de 0,32%, les valeurs des biens de consommation 
essentiels  .SPLRCS  ont terminé, elles, en queue de peloton, 
accusant un repli de 0,99%.   
    Les investisseurs s'inquiètent de la menace que peut 
constituer le développement d'Amazon dans la distribution 
alimentaire pour les acteurs traditionnels, déjà confrontés à 
une guerre des prix coûteuse. 
    "L'opération d'Amazon est importante parce qu'elle pourrait 
changer la manière de fonctionner du secteur alimentaire", a 
expliqué Bruce Bittles, stratégiste chez Robert W.Baird & Co.  
    Plus forte baisse du Dow, Wal-Mart Stores  WMT.N  a lâché 
4,65%, Kroger  KR.N  a décroché de 9,24%, Costco Wholesale 
 COST.O  a abandonné 7,2% et Target  TGT.N  a chuté de 5,14%. 
    "Je n'aimerais pas être aujourd'hui un acteur dans le 
secteur des supermarchés", a commenté Jan Rogers Kniffen, du 
cabinet de consultants éponyme. 
    Dans le rouge aussi figurent les valeurs technologiques 
 .SPLRCT  (-0,18%), dont les valorisations élevées incitent les 
investisseurs à des prises de profits. Après avoir gagné 17,4% 
depuis le début de l'année, elles affichent leur deuxième 
semaine de baisse consécutive (-1,16%). Apple  AAPL.O  a encore 
perdu 1,4% et Microsoft  MSFT.O  0,14%. 
     A l'inverse, le secteur de l'énergie  .SPNY  a terminé en 
hausse de 1,72%, meilleure performance des indices du S&P-500, à 
la faveur d'une remontée des cours du pétrole. Chevron  CVX.N  a 
pris 1,9%, plus forte hausse du Dow, et Exxon Mobil  XOM.N  
1,5%, soutenus par des cours du pétrole en hausse.   
    Aux valeurs individuelles, Nike  NKE.N  a reculé de 3,4% 
après l'abaissement de la recommandation de JPMorgan, qui est 
passée à "neutre" contre "surpondérer", en raison d'un contexte 
plus difficile pour le groupe en Amérique du Nord. 
 
 (Avec Yashaswini Swamynathan à Bangalore, Catherine 
Mallebay-Vacqueur pur le service français, édité par Juliette 
Rouillon) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant