POINT MARCHÉS-La guerre des mots USA-Corée du Nord bloque Wall Street

le
0
    * Pertes de 0,17% pour le Dow, de 0,04% pour le S&P, de 
0,28% pour le Nasdaq 
 
    par Tanya Agrawal et Kimberly Chin 
    NEW YORK/PARIS, 9 août (Reuters) - Wall Street a répliqué 
mercredi son comportement de la veille, terminant la séance en 
baisse en raison là encore des craintes suscitées par les 
déclarations va-t'en-guerre entre Washington et Pyongyan. 
    Le ton entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, déjà 
acrimonieux, est brutalement monté ces dernières heures, le 
président Donald Trump lui promettant "le feu et la fureur" en 
cas de nouvelles menaces et vantant la puissance de l'arsenal 
nucléaire américain. 
    Le régime de Kim Jong-un a répliqué en disant "examiner" un 
projet de frappe contre l'île de Guam, territoire américain du 
Pacifique. Mais le secrétaire d'Etat Rex Tillerson a jugé lui 
qu'aucune "menace imminente" n'émanait de la Corée du Nord. 
  
    "Il faut un peu plus que des discours pour provoquer un 
recul généralisé", a analysé Richard Steinberg (HighTower 
Advisors). "Je continue de regarder ce qui se passe; je ne pense 
pas qu'il faille se mettre en branle et vendre à tout va". 
    Ce relativisme peut expliquer les rachats à bon compte 
intervenus en cours de séance et qui ont bien limité les pertes. 
    Cette guerre des mots provoque toutefois un afflux des 
investisseurs vers les valeurs refuge telles que l'or  XAU= , 
qui a gagné 1,4% à un plus haut depuis la mi-juin, tandis que le 
franc suisse  CHF=  et le yen  JPY=  en ont eux aussi profité. 
    "C'est la douche froide pour le marché et la cause est 
géopolitique", a dit J.J. Kinahan (TD Ameritrade).  
    "Malgré tout, ce n'est pas l'heure de paniquer. Pour 
l'instant, il faut surveiller la situation nord-coréenne parce 
qu'on n'y va pas de main morte verbalement mais on verra bien si 
ça s'aggrave". 
    L'indice Dow Jones  .DJI  a perdu 36,64 points (0,17%) à 
22.048,70 points. Le S&P-500  .SPX  a abandonné 0,90 point 
(0,04%) à 2.474,02 points. Le Nasdaq Composite  .IXIC  a cédé 
18,13 points (0,28%) à 6.352,33 points.  
    En dehors de cela, le marché tourne plutôt au ralenti, 
surtout en période de vacance estivale du Congrès. 
    Le S&P-500 n'a pas fluctué de plus de 0,5% depuis juillet et 
n'a perdu plus de 1% qu'à deux reprises cette année. 
    Aux valeurs, Walt Disney  DIS.N  et Netflix  NFLX.O  ont 
fini sur des pertes respectives de près de 4% et de 1,45%, le 
groupe de Burbank ayant annoncé mardi qu'il ne fournira plus de 
films au spécialiste du streaming à partir de 2019 car il 
lancera son propre service.   
    En revanche, les valeurs de la défense ont monté et leur 
indice Dow Jones sectoriel  .DJUSDN  (+1,61% à 415,14) 
pareillement, avec un record en séance de 415,49.  
    Office Depot  ODP.O  a chuté brutalement, de près de 26%, le 
géant des fournitures de bureau ayant annoncé des comptes 
trimestriels en deçà de ce qui était attendu. 
     
 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant