Poids moyens : Blackwell a été sauvé par le père de son adversaire

le
0

Plongé dans un coma artificiel après son combat de samedi contre Chris Eubank, le Britannique Nick Blackwell a sans doute été sauvé par le père de son adversaire, qui a demandé à son fils d'arrêter de le frapper à la tête.

Plongé dans un coma artificiel depuis samedi, dont il sera peut-être réveillé ce mardi, le boxeur britannique Nick Blackwell aurait pu être dans un état beaucoup plus critique sans l’intervention du père de son adversaire. Chris Eubank Senior a en effet demandé à son fils d’arrêter de frapper Blackwell à la tête lors de leur combat samedi à la Wembley Arena de Londres. « Si l'arbitre n'arrête pas le match, je ne sais pas quoi te dire, mais je vais te dire une chose, s'il ne l'arrête pas et qu'on continue à le frapper comme ça, il va se blesser. Maintenant, tu ne vas plus le frapper au visage, tu vas le frapper au corps », a déclaré le père avant la reprise du neuvième round, selon des images diffusées par Channel Five.

Le combat a ensuite été arrêté à la dixième reprise sur recommandation du médecin, car Blackwell ne voyait plus de l’oeil gauche. Le boxeur de 25 ans, victime d'une hémorragie cérébrale, a été plongé en coma artificiel aussitôt après son hospitalisation. Mais cela aurait donc pu être encore plus grave. Eubank Senior sait en tout cas de quoi il parlait, puisqu’il avait lui même dû subir une lourde opération pour lui sauver la vie après un combat en 1991 contre Michael Watson. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant