PO-Hollande rappelle à Netanyahu "la solution des deux Etats"

le
4

(Actualisé avec Hollande) BRUXELLES, 20 mars (Reuters) - François Hollande a félicité vendredi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu pour sa réélection en lui rappelant que la France était favorable à "une solution des deux Etats." L'entretien téléphonique d'une dizaine de minutes entre les deux hommes s'est déroulé alors que le président français se trouve à Bruxelles pour un Conseil européen. Le chef du gouvernement israélien, grand vainqueur des élections législatives de mardi, a semé le trouble en promettant à la veille du scrutin qu'un Etat palestinien ne verrait pas le jour tant qu'il serait Premier ministre. La France, comme les Etats-Unis, est favorable à un règlement du conflit israélo-palestinien qui déboucherait sur deux Etats vivant côte à côte, "avec un principe pour nous intangible qui est la sécurité d'Israël", a rappelé François Hollande. "Benjamin Netanyahu doit faire face maintenant, après son succès électoral incontestable, aux réalités, c'est-à-dire à la question une fois encore posée de la négociation avec les Palestiniens, c'est ce que j'ai rappelé", a-t-il rapporté lors d'une conférence de presse à Bruxelles. La France peut être "un intermédiaire utile pour faire reprendre cette négociation autour de la solution des deux Etats", a ajouté le président français. Benjamin Netanhayu a affirmé jeudi qu'il n'avait pas renoncé à son engagement en faveur de la création d'un Etat palestinien, mais qu'il estime que les circonstances politiques n'y sont pas favorables. "Je ne veux pas d'une solution à un Etat. Je veux une solution durable à deux Etats. Mais, pour cela, les circonstances doivent changer", a-t-il déclaré à la chaîne américaine MSNBC. (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le vendredi 20 mar 2015 à 18:29

    Ce n'est pas seulement une solution, c'est une décision des Nations Unies qui date de 1947! Les frontières sont celles d'avant la guerre de 1967. La politique sioniste a toujours ignoré cette décision.

  • lukefr le vendredi 20 mar 2015 à 15:22

    l'art du double discours Mr Hollande!

  • LeRaleur le vendredi 20 mar 2015 à 15:08

    Pauvre Hollande...

  • aerosp le vendredi 20 mar 2015 à 15:01

    en vérité, il lui a chanté une louange au téléhone