PO-Berlin veut que l'Iran et la Turquie rejoignent la coalition

le
0

BERLIN, 11 octobre (Reuters) - L'Allemagne tente de convaincre la Turquie et l'Iran de se joindre au combat contre les djihadistes de l'Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie, déclare le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, dans une interview au quotidien Tagesspiegel. Les différends au Proche-Orient, ajoute-t-il, doivent être mis de côté pour permettre la mise en place d'un front uni contre l'EI. "Nous tentons de convaincre les pays arabes, ainsi que la Turquie et l'Iran, de la nécessité de travailler tous ensemble contre l'EI", dit le chef de la diplomatie allemande. L'Allemagne, ajoute-t-il, souhaite que la Turquie s'engage "avec toute ses forces" contre les djihadistes. Plus de 20.000 personnes, en majorité des Kurdes, ont manifesté samedi à Düsseldorf, dans l'ouest de l'Allemagne, pour dénoncer le siège de la ville kurde syrienne de Kobani par l'EI. Des défilés cette semaine à Hambourg et à Celle ont entraîné des heurts entre manifestants pro-kurdes et sympathisants islamistes. (Noah Barkin, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant