PMA : le malaise d'enfants nés d'un don

le
1
TÉMOIGNAGES - La première génération d'enfants issus du don de gamète anonyme veut faire entendre sa voix.

«Nous sommes une génération d'abandonnés, orphelins de nos origines»... À l'heure où la question de la procréation médicalement assistée revient sur le devant de la scène médiatique, la première génération d'enfants issus d'un don de gamète anonyme veut faire entendre sa voix. «Nous avons à présent un recul de plus de 40 ans sur ces techniques. L'ouverture de l'assistance médicale à la procréation implique au préalable le devoir impérieux de prendre en compte notre expérience, celle des parents et des donneurs», scandent les membres de l'association Procréation médicalement anonyme (PMA) qui militent pour l'accès aux origines. Un débat complexe, où se font aussi entendre des partisans de l'anonymat. «À 12 ans, j'ai commencé à avoir des doutes. J'avais du mal à trouver les ressemblances avec mon père. Lors d'une promenade au bord de l'eau, il m'a fin...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le samedi 9 fév 2013 à 00:16

    Oyez…Oyez…Braves gens !...Il parait que les « homos » et l’immigration enrichissent la France, et qu’à chaque coup de « Ké-kET-tes » et de « GhO-Des »…ON S’ENRICHIT ???...Alors, ou est le problème ?...ENRICHISSONS nous !!!...La "minorité du diable" passera peut-être en force...Mais elle restera tjrs une minorité diabolique, et va déclencher malheureusement, une vague d'homophobie sans précédant...MERCI MONSIEUR LE PRESISENT FH, de 30% de français « enc-fumés » !...