PMA, GPA, les mises en garde du Conseil constitutionnel

le
0
La PMA est maintenant la principale revendication des associations de défense des droits des homosexuels et la plus grande crainte des opposants à la loi Taubira.

Le mariage pour tous va-t-il entraîner la PMA (procréation médicalement assistée) pour tous? C'est désormais la principale revendication des associations de défense des droits des homosexuels et la plus grande crainte des opposants à la loi Taubira.

Dans sa décision de jeudi, le Conseil constitutionnel a cependant dissocié les sujets du mariage et de l'ouverture de la PMA aux couples de lesbiennes. «Les couples formés d'un homme et d'une femme sont, au regard de la procréation, dans une situation différente de celle des couples de personnes de même sexe», ont souligné les Sages de la rue Montpensier. À situation différente, droits différents. Le Conseil a donc précisé «qu'aucune exigence constitutionnelle n'imposait que cette réforme soit accompagnée d'une modification des dispositions du Code ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant