«Plutôt mourir que d'être mariée de force»

le
0
Depuis quelques jours, sa vidéo cartonne sur YouTube. Dans un monologue surprenant de maturité, Nada, une Yéménite de 11 ans, explique avoir fui ses parents pour échapper à une union arrangée.

Dans un vibrant plaidoyer, Nada al-Ahdal dénonce la tradition, courante, du mariage imposé aux enfants au Yémen. «Qu'en est-il de l'innocence des enfants? Quel mal ont-ils fait pour être mariés de force? Moi, j'ai réussi à trouver une solution à mon problème, mais d'autres enfants innocents n'ont pas pu y échapper. Ceux-là risquent de mourir ou de se suicider.» Une option qu'elle déclare envisager sérieusement. «Je préfère mourir plutôt que d'être mariée de force!» s'exclame-t-elle, émue.

Traumatisée par la mort de sa tante, qui s'est immolée à 14 ans après avoir été mariée de force, Nada a quitté le domicile de ses parents après avoir appris qu'ils se préparaient à la fiancer. Venant d'une famille pauvre de huit enfants, elle avait été confiée à son oncle à l'âg...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant