Plusieurs tonnes de drogue saisies à l'aéroport de Beyrouth

le
0
    BEYROUTH, 29 décembre (Reuters) - Les douanes libanaises ont 
saisi mardi cinq tonnes de drogue à l'aéroport de Beyrouth, sous 
la forme de pilules d'amphétamines captagon et de haschish 
cachés dans des pupitres pour écoles primaires qui devaient être 
expédiés en Egypte, a-t-on appris de source proche des services 
de sécurité. 
    Dans le même temps, les forces de sécurité ont découvert 
dans le nord du Liban deux laboratoires où étaient produits le 
captagon ainsi que d'autres drogues, ajoute-t-on de même source. 
    Une série de saisies de drogue ont été opérées ces derniers 
mois à l'aéroport de Beyrouth, dont une qui a débouché sur 
l'arrestation d'un prince saoudien pour trafic de stupéfiants. 
    "Nous ne permettrons pas que le Liban soit une plaque 
tournante de ces drogues", a déclaré le ministre libanais des 
Finances, Ali Hassan Khalil, cité par l'agence de presse 
nationale libanaise, NNA, qui a parlé de trois tonnes de drogue 
saisies mardi à l'aéroport. Aucune arrestation n'a été opérée 
pour le moment en lien avec cette saisie.   
 
 (John Davison; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant