Plusieurs tirs de mortier signalés à Gao au Mali, un tué

le
0

(Actualisé avec bilan) BAMAKO, 5 avril (Reuters) - Une personne a été tuée et trois autres blessées par des assaillants qui ont procédé à des tirs de mortier dimanche dans la ville de Gao dans le nord du Mali, théâtre d'incidents réguliers provoqués par des islamistes. Les tirs ont débuté vers 06h00 (06h00 GMT) et trois ou quatre explosions ont été signalées, indique une source militaire. Les rebelles touaregs avaient tenté en 2012 de prendre le contrôle du nord du Mali mais leur mouvement avait été récupéré par des islamistes liés à Al Qaïda. La France était intervenue en janvier 2013 dans le cadre de l'opération Serval visant à repousser l'offensive des groupes armés. Le mois dernier, les rebelles ont rejeté un plan de paix mis au point sous l'égide de l'Onu après plusieurs mois de négociations avec le gouvernement malien, affirmant qu'il ne réglait pas les questions fondamentales du conflit. (Tiemoko Diallo et Adama Diarra; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant