Plusieurs pays réclament des mesures face à la crise de l'acier

le
0
    WASHINGTON, 20 avril (Reuters) - Les Etats-Unis et plusieurs 
autres pays ont réclamé mardi des mesures urgentes pour répondre 
à la crise de l'acier, au lendemain de l'échec d'une réunion 
associant la Chine à d'autres grands producteurs. 
    Des représentants des Etats-Unis, du Canada, de l'Union 
européenne, du Japon, du Mexique, de la Corée du Sud, de la 
Suisse et de la Turquie font savoir dans un communiqué commun 
publié par le département du Commerce américain qu'ils 
s'accordaient à réclamer une restructuration urgente de 
l'industrie sidérurgique. 
    Les signataires du communiqué s'opposent notamment au 
versement de subventions publiques à des entreprises 
déficitaires qui viendraient aggraver le problème de surcapacité 
à l'échelle mondiale. 
    La Chine et les autres grands pays producteurs d'acier ne 
sont pas parvenus lundi à s'entendre sur des mesures permettant 
de résoudre la crise traversée par ce secteur, faute de 
consensus sur les causes des surcapacités mondiales. 
    A l'issue de cette réunion entre ministres et délégués 
commerciaux de plus de 30 pays, organisée par la Belgique et 
l'OCDE, les Etats-Unis ont pointé la Chine du doigt en 
l'invitant à réduire ses capacités de production sous peine de 
sanctions de la part des autres pays.   
     
 
 (Eric Beech; Patrick Vignal pour le service français, édité par 
Wilfrid Exbrayat) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant