Plusieurs morts au Mexique après le passage de la tempête Earl

le
0
Image satellite de la NASA montrant l'ouragan Earl, le 2 août. Le phénomène météorologique a été rétrogradé en tempête tropicale après avoir atteint les côtes de Belize.
Image satellite de la NASA montrant l'ouragan Earl, le 2 août. Le phénomène météorologique a été rétrogradé en tempête tropicale après avoir atteint les côtes de Belize.

Des glissements de terrain, provoqués par les fortes pluies de ces derniers jours, se sont produits samedi à l’aube dans l’Etat de Veracruz.

Six personnes sont mortes samedi 6 août dans l’Etat de Veracruz, dans l’est du Mexique après le passage de la tempête tropicale Earl. Les glissements de terrain, provoqué par les fortes pluies de ces derniers jours, se sont produits à l’aube près de Coscomatepec et dans la localité de Tequila, pour l’autre, a détaillé la responsable de la protection civile locale. Deux autres individus ont été blessées dans l’effondrement de leur maison, et une quarantaine de familles ont été évacuées dans la capitale de l’Etat, Xalapa.

La veille, la rencontre de football de première division entre Veracruz et l’América a dû être reprogrammée. Earl, qui avait été classé ouragan de catégorie 1 mercredi après-midi sur une échelle de 5, a perdu de sa vigueur après avoir atteint les côtes de Belize. Il est entré au Mexique par l’Etat de Tabasco (sud) jeudi soir, alors qu’il avait été rétrogradé en tempête tropicale par le Centre américain de surveillance des ouragans (NHC).

La saison des ouragans dans l’Atlantique-Nord, qui va de début juin à fin novembre, devrait être proche de la normale en 2016 mais pourrait toutefois être plus active que ces trois dernières années, selon les prévisions de l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA), qui s’attendait à quatre à huit de ces phénomènes, dont un à quatre pourraient atteindre les catégorie 3, 4 ou 5.

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant