Plusieurs mesures du plan d'austérité annulées au Portugal

le
1
PLUSIEURS MESURES DU PLAN D?AUSTÉRITÉ JUGÉES ANTICONSTITUTIONNELLES AU PORTUGAL
PLUSIEURS MESURES DU PLAN D?AUSTÉRITÉ JUGÉES ANTICONSTITUTIONNELLES AU PORTUGAL

LISBONNE (Reuters) - La cour suprême portugaise a annulé plusieurs mesures du plan d'austérité inscrites dans le budget de l'Etat pour cette année, notamment des baisses de salaires dans la fonction publique.

Le Tribunal suprême de justice a estimé anticonstitutionnelles les réductions de salaires comprises entre 2 et 12% prévues dans le secteur public, qui constituaient un des éléments clés du plan de sauvetage mis en place par le gouvernement avec les bailleurs de fonds internationaux du pays et dont le pays vient de sortir.

Dans sa décision prise vendredi soir, le Tribunal a également déclaré inconstitutionnelles les baisses des pensions de retraite et des réductions d'avantages dans les régimes d'assurance-maladie et chômage.

La cour suprême a toutefois réduit les conséquences de son annulation sur le budget en déclarant que sa décision n'était pas rétroactive et s'appliquerait à partir du mois de juin.

"L'exécution du budget en est à mi-exercice et, de fait, ces sommes importantes pourraient affecter les objectifs d'assainissement budgétaire", a déclaré Joaquim de Sousa Ribeiro, président du Tribunal.

Tout en n'étant plus sous assistance financière de la communauté internationale, le Portugal doit encore réduire fortement son déficit budgétaire pour les années à venir pour se conformer au droit européen.

Le déficit public, qui représentait 4,9% du produit intérieur brut (PIB) l'an dernier, doit être ramené à 4% cette année et à 2,5% en 2015.

L'annulation des baisses de salaires dans la fonction publique devrait coûter 500 millions d'euros à l'Etat jusqu'à la fin de l'année compte tenu d'un objectif d'économies qui avait été chiffré à un milliard d'euros en 2014.

(Sergio Goncalves, Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • chiche21 le samedi 31 mai 2014 à 17:55

    Tiens et moi qui croyait que le Portugal était tiré d'affaire ?

Partenaires Taux