Plusieurs élus PS des Bouches-du-Rhône épinglés

le
0
Pratiques anticoncurrentielles, généreuses subventions, la chambre régionale des comptes relève de nombreuses irrégularités.

La chambre régionale des comptes de Provence-Alpes-Côte d'Azur distribue les mauvais points à tire-larigot. Après avoir épinglé le maire UMP de Marseille, Jean-Claude Gaudin(Le Figaro du 7 octobre), Jean-Noël Guérini et Michel Vauzelle, les présidents socialistes du conseil général des Bouches-du-Rhône et du conseil régional Paca sont à leur tour l'objet des critiques acerbes des magistrats financiers, à la veille des primaires socialistes pour la désignation d'un chef de file aux municipales marseillaises.

Les pistes ouvertes par la justice ont été suivies par la chambre régionale des comptes. L'affaire des marchés présumés frauduleux dite «affaire Guérini» et l'«affaire Andrieux», celle du détournement de subventions de la région par des associations fantômes à des fins électoralistes, ont conduit la chambre à se pencher t...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant