Plusieurs dizaines de Tunisiens enlevés en Libye

le
0

TUNIS, 13 octobre (Reuters) - Plusieurs dizaines de Tunisiens ont été enlevés à Sabratha, dans le nord-ouest de la Libye, et leurs ravisseurs réclament la libération d'un responsable libyen arrêté en Tunisie, a-t-on appris auprès de leurs proches et des autorités locales. Le fonctionnaire arrêté samedi avec un deuxième Libyen à l'aéroport de Tunis, où il s'était rendu dans le cadre d'une visite organisée par les Nations unie, fait partie de l'administration de la ville, située entre Tripoli et la frontière tunisienne, a fait savoir le conseil municipal. "Des hommes armés ont enlevé mon père (...) Nous avons parlé au téléphone avec les ravisseurs et ils nous ont dit qu'ils les libéreraient quand la Tunisie relâchera les responsables libyens arrêtés en Tunisie. Je demande aux autorités de faire quelque chose", a dit la fille d'un des otages sur l'antenne d'une radio locale. Mustapha AbdelKebir, un militant tunisien des droits de l'homme ayant des contact en Libye, a parlé de plusieurs de dizaine d'otages. (Tarek Amara, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant