Plusieurs dizaines de morts dans les intempéries en Asie du Sud

le
0
    BOMBAY, 31 juillet (Reuters) - Au moins neuf personnes sont 
mortes dimanche dans l'effondrement d'un immeuble de la banlieue 
de Bombay, rapportent les médias locaux, alourdissant le bilan 
en Inde frappée depuis plusieurs jours, comme le reste de la 
région, par des intempéries meurtrières. 
    Selon les autorités, 32 personnes ont été tuées par la 
foudre samedi dans l'Etat d'Odisha, dans l'est du pays, et les 
pluies ont fait 17 autres victimes le même jour dans l'Etat 
d'Assam, situé plus au nord-est. 
    La foudre a également tué 15 personnes au Bangladesh au 
cours des deux derniers jours, ont fait savoir dimanche les 
services chargés de la gestion des catastrophes.  
    A ce bilan s'ajoute celui de 17 morts, samedi, dans les 
inondations provoquées par les pluies torrentielles au 
Bangladesh. 
    Les intempéries s'abattent sur l'ensemble de l'Asie du Sud, 
y compris le Népal où au moins 68 personnes ont trouvé la mort 
ces derniers jours dans des inondations soudaines et des 
glissements de terrain. 
    En Inde, environ 50.000 habitants de l'est et du sud-est du 
pays ont dû être évacués en raison de la montée des eaux, 
responsable de l'effondrement de plus de 3.000 habitations, sans 
compter les dégâts pour les agriculteurs des zones sinistrées. 
    La plupart des victimes recensées dans l'Etat d'Odisha 
étaient des paysans, touchés par une série d'éclairs. 
    Dans la banlieue de Bombay, l'éboulement d'un immeuble de 
trois étages a fait au moins neuf morts et 20 blessés, selon All 
India Radio. 
    Durant la saison de la mousson, les intempéries ont des 
conséquences d'autant plus dramatiques que les infrastructures 
publiques tombent parfois en ruines, les canalisations sont 
souvent engorgées et l'urbanisation galopante est chaotique en 
Inde, un pays d'1,3 milliard d'habitants confronté à une poussée 
démographique. 
 
 (Devidutta Tripathy et Jatindra Dash; Simon Carraud pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant