Plusieurs dizaines de garçons et d'hommes enlevés au Nigeria

le
0

MAIDUGURI, 15 août (Reuters) - Plusieurs dizaines de garçons et d'hommes ont été enlevés par des membres présumés du mouvement Boko Haram à Doron Baga, un village isolé du nord-est du Nigeria, a-t-on appris vendredi auprès de témoins. Quatre mois plus tôt, les extrémistes islamistes avaient enlevé plus de 200 lycéennes à Chibok, dans la même région. A Doron Baga, village de pêcheurs sur la rive du lac Tchad qu'ils ont attaqué dimanche, ils ont brûlé plusieurs habitations et tué six hommes âgés, rapportent des habitants ayant fui les violences, selon lesquels 97 personnes manquent à l'appel. "Ils n'ont laissé aucun homme ni aucun garçon, seulement les jeunes enfants, les filles et les femmes", a raconté Halima Adamu, qui a gagné Maiduguri au prix d'un voyage épuisant de 180 km à l'arrière d'un camion. Autrefois relativement populaire, Boko Haram, qui multiplie les exactions depuis un an, peine désormais à recruter et recours aux enlèvements pour renouveler ses effectifs, à la manière de l'Armée de résistance du seigneur en Ouganda. (Lanre Ola, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant