Plusieurs dirigeants des Frères musulmans vont quitter le Qatar

le
0

LE CAIRE, 13 septembre (Reuters) - Plusieurs dirigeants égyptiens de l'organisation interdite des Frères musulmans vont quitter le Qatar, où ils vivent en exil depuis le renversement du président Mohamed Morsi par l'armée égyptienne l'été dernier, a annoncé samedi un responsable du groupe. L'Egypte et les monarchies du Golfe, Arabie saoudite et Emirats arabes unis en tête, ont exercé ces derniers mois une forte pression sur le Qatar pour qu'il cesse de soutenir la confrérie islamiste, qualifiée d'organisation "terroriste" par les autorités du Caire et leurs alliés. "Pour lever l'embarras que nous causons au Qatar, qui nous a accordé l'hospitalité, certaines personnalités emblématiques des Frères musulmans auxquels il a été demandé de quitter le pays ont accepté de le faire", a écrit Amr Darrag, une des figures du mouvement, sur sa page Facebook. Selon la presse égyptienne, Doha a demandé à sept dirigeants de la confrérie de trouver refuge dans d'autres pays. (Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant