Plusieurs civils tués dans l'est de l'Ukraine

le
0

KIEV, 17 août (Reuters) - De nouveaux bombardements ont coûté la vie à plusieurs civils dans la nuit de dimanche à lundi dans l'est de l'Ukraine, où les combats entre forces gouvernementales et séparatistes pro-russes s'intensifient, rapportent les deux camps. Un homme et une jeune femme ont été tués par des tirs des rebelles à Sartan, localité située à 20 km de Marioupol, selon la police de cette ville portuaire de la mer d'Azov. Le site séparatiste DAN fait quant à lui état de trois morts et de quatre blessés à Gorlivka, ville tenue par les milices pro-russes, qui est le théâtre d'affrontements fréquents. "Ils (les militaires) utilisent des armes lourdes. Trois de nos hommes ont été tués. Quatre autres ont de nombreuses blessures", a déclaré un chef séparatiste cité par DAN. Rebelles et forces gouvernementales s'accusent mutuellement depuis des semaines de violations répétées du cessez-le-feu conclu en février à Minsk. Frank-Walter Steinmeier, ministre allemand des Affaires étrangères, juge la situation "explosive" et appelle les deux parties à reprendre rapidement les négociations dans un entretien publié dimanche par le magazine Bild am Sonntag. (Richard Balmforth, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant