Plus que sur la route, le danger commence au garage

le
0
OPINION - Par Jacques Chevalier, journaliste au Figaro .

Harnais de sécurité sur les échelles, airbags en bas des escaliers, zones de déformation programmée sur les tondeuses tracteurs, combinaison ignifugée en cuisine, rails de sécurité autour des piscines et limitations de vitesse dans les allées du jardin, la sécurité domestique n'a plus droit au laxisme et réclame les mesures qui s'imposent.

Avec - on n'ose dire bon an, mal an - un bilan accablant de 20.000 tués, les accidents de la vie courante alignent sans faillir leur morbide statistique. Il y a aujourd'hui cinq fois plus de victimes de ces sinistres de la vie ordinaire que de la route. Le constat ne s'attire pourtant que l'indifférence générale sans qu'aucune instance politique ne s'émeuve de ce cataclysme rampant. Ou qu'une ligue contre la violence ménagère ne s'empare du dossier et ne dénonce cet insupportable résultat au journal de 20 heures sur le thème «halte au robot ménager et à la scie sauteuse».

L'incontestable réussite de la s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant