Plus que quelques jours pour ouvrir un PEL qui rapporte 2%

le , mis à jour le
6

Le gouvernement vient de trancher. Si le taux du livret A reste inchangé, à 0,75 %, celui du plan d'épargne logement (PEL) sera, lui, raboté à compter du 1er février 2016. Comme l'année dernière, Bercy choisit d'amputer son rendement d'un demi point. Il passera donc de 2 % à 1,5 % brut, soit 1,27 % net, une fois soustraits les prélèvements sociaux.

Rassurez-vous cependant, ce taux de rémunération ne s'appliquera qu'aux PEL ouverts à partir du 1er février. Contrairement au livret A, le taux de rendement du PEL est fixé au moment de la souscription et reste donc identique pendant toute la durée du plan. Si vous avez déjà un PEL à la banque, vous n'avez donc rien à craindre, sa rémunération restera inchangée. Si vous n'en détenez pas encore et que vous souhaitez en ouvrir un, il vous reste une quinzaine de jours pour le faire et bénéficier du taux de 2% brut (1,69 % net), encore en vigueur.

À noter que ce produit d'épargne, accessible à partir de 225 euros, contraint à effectuer des versements de 540 euros par an minimum, et est plafonné à 61 200 euros.

Au bout de 10 ans de détention, vous ne pouvez plus l'alimenter. En revanche, passé ce délai, il continue à fructifier pendant 5 ans. Car, depuis 2011, les PEL ont une durée de vie limitée : passé 15 ans, ils sont transformés en livret d'épargne. Autre point important, à partir de la douzième année, son rendement est soumis à l'impôt sur le revenu.

Mais le PEL n'est pas qu'un produit d'épargne ! Sa fonction première est de se constituer un apport en vue d'un achat immobilier. Au bout de 3 ans de détention, ce placement ouvre le droit à un "prêt PEL", aux conditions spécifiques. Or le gouvernement, en même temps qu'il annonçait le recul du taux, a également décidé d'abaisser le coût maximal du "prêt PEL" de 3,20 % à 2,70 %.

Même si ce nouveau taux est supérieur à ceux pratiqués actuellement par les banques dans le cadre d...

lire la suite sur votreargent.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • PzKpfw il y a 11 mois

    L'inflation a 0.9%? Oui et les cochons ca volent aussi? Un peu de sérieux, 0.9% ca se saurait. Bref rendement de 2 misérable % avec une inflation réelle (celle du supermarché ou pour la meme somme on a de moins en moins de produits, ou celle des taxes qui pleuvent bien drues)) bien supérieure. Bienvenue dans le monde des gens qui s'appauvrissent en croyant placer leur argent avec un rendement positif. Vous perdez du fric sur ces placements.

  • heimdal il y a 11 mois

    N'oubliez pas d'ôter l'inflation de 0,9 %.on tombe à moins de 1 % de rémunération effective avec obligation de déposer minimum45 euros/mois.Bof.

  • dupon666 il y a 11 mois

    excellente idee d'en avoir ouvert un en fevrier 2015 sans trop de conviction..2,11% net et minimum de risque par les temps qui courent.

  • troteldo il y a 11 mois

    Mais effectivement, 1,27 % net du futur PEL est un peu faible.

  • troteldo il y a 11 mois

    Seuls les prélèvements sociaux de 15,5 % sont à payer. Cela donne donc 1,69 % en rapport net. Pas trop mal. Le taux du prêt est plus discutable. Auparavant le PEL rapportait 2,10 % net.

  • faites_c il y a 11 mois

    "Or le gouvernement, en même temps qu'il annonçait le recul du taux, a également décidé d'abaisser le coût maximal du "prêt PEL" de 3,20 % à 2,70 %. " C'est vrai que placer son argent à 1.5% (sans compter l’acompte de 24% d'imposition et les prlvts sociaux soit un rendement global d'environ 1%) pour pouvoir bénéficier d'un prêt au montant limité et au taux exorbitant de 2.7% est une opportunité à ne surtout pas rater!