Plus les chercheurs sont âgés, plus ils sont créatifs

le
0
Une étude américaine montre que les scientifiques nobelisés sont de plus en plus vieux.

«On a longtemps pensé que les gens étaient plus innovants au début de leur vie», explique Benjamin Jones, de l'Université Northwestern (Illinois, Etats-Unis). Mais une étude réalisée par ce chercheur américain montre que cette idée reçue sur le vieillissement n'était plus du tout applicable aux meilleurs chercheurs de la planète: les lauréats des prix Nobel en médecine, physique, chimie et économie.

D'après Benjamin Jones et son collègue Bruce Weinberg de l'Ohio State University, l'âge moyen des lauréats quand ils ont réalisés les travaux qui leur ont valu la récompense scientifique suprême ne cesse de croître. De 1901 à 1960, la moitié des Nobel de Chimie avaient réalisé leurs travaux les plus importants avant d'avoir 40 ans. Depuis 1960, la tendance s'est inversée et les lauréats sont de plus en plus nombreux à avoir fait leur grande découverte après la quarantaine et la cinquantaine.

Ces statistiques sont d'une certaine mesure une surprise, et font m

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant