Plus jamais sans gants Des équipements indispensables

le , mis à jour à 06:09
1
Plus jamais sans gants Des équipements indispensables
Plus jamais sans gants Des équipements indispensables

Ceinture de sécurité, pare-chocs, airbags... en cas d'accident, votre voiture agit comme un premier rempart contre les blessures graves. Mais à deux-roues, une fois éjecté de votre moto ou de votre scooter, le réflexe est souvent de mettre en avant ses mains pour parer le choc. Autant dire que, sans gants, le contact de la peau avec le bitume peut engendrer des lésions irréversibles. C'est pourquoi la Sécurité routière a décidé de rendre les gants obligatoires pour les conducteurs et les passagers de deux-roues motorisés.

 

Un décret paru hier au « Journal officiel » détaille cette mesure qui entrera en application le 20 novembre. Sous peine d'une amende de 68 € et du retrait d'un point sur leur permis, les motards, scootéristes, cyclomotoristes, quadistes et tricyclistes devront s'équiper de gants certifiés CE.

 

« En France, 12 % des utilisateurs de deux-roues motorisés roulent encore sans gants adaptés, et cette mesure vise, en cas de chute, à limiter la gravité des blessures aux mains et aux avant-bras  », souligne la Sécurité routière.

 

Des motards conduisant sans protection, victimes de fractures, de graves brûlures de la peau, d'ongles arrachés, de doigts atrophiés, le docteur Sandrine Carrera, médecin urgentiste à l'hôpital de Toulon (Var), en soigne régulièrement. « Les gens sont généralement équipés d'un casque et d'un blouson mais négligent très souvent le port des gants, constate le médecin. Or, quand on chute sur le bitume à petite ou à grande vitesse sans avoir de gants, c'est comme si l'on passait ses mains dans une râpe à fromage  », décrit-elle. Plus de sept conducteurs de deux-roues motorisés sur dix déclarent avoir déjà chuté au guidon de leur engin et environ 20 % des victimes d'accidents sont atteintes à la main ou au poignet.

 

« Je passe ma vie à faire la leçon à des motards ou à des scootéristes qui n'ont pas de gants ou dont les enfants n'ont ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 4 mois

    Il y a encore un lobby qui a imposé à Bruxelles son matériel.