Plus forte hausse des exportations en trois ans au Japon

le
2
LES EXPORTATIONS DU JAPON
LES EXPORTATIONS DU JAPON

TOKYO (Reuters) - Le Japon a enregistré en octobre sa plus forte hausse des exportations en trois ans, grâce notamment à un bond des livraisons de voitures, des chiffres qui suggèrent que la reprise de l'économie mondiale est susceptible de contribuer à la consolidation de la croissance du pays.

D'après des données publiées mercredi par le ministère des Finances, ces exportations ont augmenté de 18,6% le mois dernier contre une hausse de 11,5% en septembre et un consensus moyen des économistes de +16,5%.

Ces derniers mois, la croissance des exportations avait plutôt été en deçà des attentes, surtout au vu d'une dépréciation de 14% du yen par rapport au dollar depuis le début de l'année.

Depuis l'arrivée au pouvoir de Shinzo Abe à la fin de l'année dernière, l'économie japonaise, la troisième mondiale, a bien profité des mesures de relance massives - aussi monétaires que budgétaires - mises en place par le nouveau Premier ministre.

Dans ce contexte favorable, les perspectives étaient quelque peu assombries par la faiblesse des investissements et une demande mondiale déprimée.

Ce second obstacle semble progressivement se lever puisque les exportations vers les Etats-Unis ont progressé de 5,3% et celles vers l'Union européenne de 8,0%.

"Le secteur privé américain continue de bien se porter et les économies européennes semblent avoir passé le creux de la vague. Si les pays développés se reprennent, les exportations japonaises peuvent augmenter encore davantage", a déclaré Takeshi Minami, économiste en chef chez Norinchukin Research Institute.

Les livraisons de voitures ont bondi de 31,3% sur un an en octobre.

Les importations ont augmenté encore plus que les exportations, de 26,1%, en raison notamment d'une envolée du poste énergétique.

La balance commerciale s'est de fait soldée par un déficit de 1.090 milliards de yens (huit milliards d'euros), niveau record pour un mois d'octobre.

Leika Kihara et Tetsushi Kajimoto, Benoît Van Overstraeten pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pa69337 le mercredi 20 nov 2013 à 13:43

    C'est clair Marshaka, le principe est limite malhonnête !

  • marshaka le mercredi 20 nov 2013 à 09:11

    L'information important est à nouveau relayée en fin d'article et surtout pas divulguée dans le titre : LE JAPON A CONNU SON PIRE DEFICIT COMMERCIAL