Plus forte baisse en plus d'un mois de la Bourse de Tokyo

le , mis à jour à 08:48
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE TOKYO
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE TOKYO

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a accusé sa plus forte baisse en plus d'un mois lundi, dans le sillage du repli de 2% de Wall Street vendredi après un nouvel essai nucléaire nord-coréen et des déclarations d'un responsable de la Réserve fédérale appelant à une hausse rapide des taux d'intérêt.

Ces deux facteurs, qui restent présents dans l'esprit des investisseurs, ont entraîné un renchérissement du yen, devise traditionnellement recherchée en cas d'aversion au risque, et cette évolution a pesé sur les nombreuses valeurs exportatrices de la cote.

L'indice Nikkei a perdu 1,73%, soit 292,84 points, à 16.672,92, son plus bas niveau de clôture depuis le 26 août, et le Topix, plus large, a cédé 20,76 points (1,54%) à 1.323,10. En pourcentage, le recul du Nikkei est le plus prononcé depuis celui du 3 août.

L'indice, qui venait d'enchaîner deux hausses hebdomadaires de suite, voit son recul depuis le début de l'année s'aggraver à 12,4%.

La Corée du Nord a fini les préparatifs nécessaires à un nouvel essai nucléaire, a rapporté l'agence de presse sud-coréenne Yonhap, citant des sources au gouvernement de Séoul. Pyongyang a mené vendredi son cinquième essai nucléaire, d'une puissance sans précédent, et dit être désormais en mesure de monter des ogives nucléaires sur des missiles balistiques.

La Fed prendrait des risques si elle attendait trop longtemps pour resserrer sa politique, a déclaré vendredi le président de la Fed de Boston. Eric Rosengren, traditionnellement considéré comme une "colombe", a fait valoir que maintenir trop longtemps une politique accommodante pourrait conduire à une surchauffe de l'économie américaine.

Au-delà de ces facteurs extérieurs, les intervenants de marché attendent avec une certaine inquiétude la réunion de politique monétaire de la Banque du Japon, programmée, comme celle de la Fed, les 20 et 21 septembre.

De sources proches du dossier, on rapporte que la BoJ étudie diverses possibilités visant à accroître à nouveau la courbe des rendements obligataires, les responsables de l'institution d'émission cherchant de nouveaux outils permettant de relancer une croissance qui reste peu soutenue malgré des années de politique monétaire ultra-accommodante.

Au moment de la clôture de la Bourse de Tokyo, le dollar reculait de 0,15% face au yen, à 102,53 yens. Parmi les valeurs exportatrices, Toyota a perdu 1,26% et Panasonic a cédé 1,58%.

(Ayai Tomisawa, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant