Plus forte baisse des prix à la consommation en 6 ans aux USA

le
0
LES PRIX À LA CONSOMMATION ONT ENREGISTRÉ AUX ÉTATS-UNIS EN DÉCEMBRE LEUR PLUS FORTE BAISSE EN SIX ANS
LES PRIX À LA CONSOMMATION ONT ENREGISTRÉ AUX ÉTATS-UNIS EN DÉCEMBRE LEUR PLUS FORTE BAISSE EN SIX ANS

WASHINGTON (Reuters) - Les prix à la consommation aux Etats-Unis ont subi en décembre leur plus forte baisse depuis six ans et les pressions inflationnistes sous-jacentes restent faibles, ce qui pourrait fournir un argument supplémentaire aux partisans d'un report de la remontée des taux de la Réserve fédérale.

Le département du Travail a fait état vendredi d'une baisse de 0,4% de son indice des prix à la consommation (CPI) le mois dernier, le recul le plus marqué enregistré depuis décembre 2008, après -0,3% en novembre.

Sur un an, l'indice des prix à la consommation est en hausse de 0,8%, le chiffre le plus faible en rythme annuel depuis octobre 2009. Il s'affichait à +1,3% en novembre.

L'inflation aux Etats-Unis évolue donc nettement en dessous de l'objectif de 2% que s'est fixé la Réserve fédérale, même si certains responsables de l'institution estiment que cette faiblesse, liée entre autres à la chute des cours du pétrole, pourrait n'être que temporaire.

La Fed doit cependant prendre aussi en compte la vigueur du dollar, qui contient les pressions inflationnistes.

De nombreux économistes s'attendent à ce que la Fed relève ses taux d'ici juin mais la probabilité estimée d'une hausse au second semestre a augmenté ces derniers jours après l'annonce d'une baisse inattendue des ventes au détail et du salaire horaire moyen.

L'indice d'inflation dit de base ("core CPI"), qui exclut l'alimentation et l'énergie, est resté inchangé en décembre après une hausse de 0,1% le mois précédent.

Sur un an, il progresse de 1,6%, sa plus faible hausse depuis février dernier.

Les prix de l'essence ont chuté de 9,4% le mois dernier, leur baisse la plus marquée depuis décembre 2008, après -6,6% en novembre.

Ceux des produits alimentaires ont augmenté de 0,3% après +0,2% le mois précédent.

(Lucia Mutikani, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant