Plus forte baisse de l'offre hors Opep en 25 ans-AIE

le
0
    TOKYO, 21 avril (Reuters) - La production pétrolière hors 
Opep devrait subir cette année sa plus forte baisse en un quart 
de siècle et le marché pétrolier dans son ensemble reviendrait à 
l'équilibre d'ici l'an prochain, pour autant qu'il n'y ait pas 
de bouleversements économiques, a dit le directeur de l'Agence 
internationale de l'énergie (AIE).  
    Des prix bas ont provoqué une réduction des investissements 
de 40% environ ces deux dernières années, une tendance surtout 
notable aux Etats-Unis, au Canada, en Amérique latine et en 
Russie, et la dépendance du monde envers le pétrole du 
Moyen-Orient va nettement s'accélérer dans les années à venir, a 
expliqué Fatih Birol. 
    "Nous anticipons cette année la plus forte baisse de l'offre 
hors Opep des 25 dernières années, de près de 700.000 barils par 
jour (bpj). Dans le même temps, la croissance de la demande 
mondiale suit un rythme effréné, emmenée par l'Inde, la Chine et 
d'autres pays émergents", a-t-il dit à la presse, à l'issue 
d'une rencontre avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe. 
    "En fin d'année, ou dans le courant de 2017, nous pensons 
que le marché pétrolier et ses prix se rééquilibreront. Quand 
nous examinons tous les fondamentaux, offre, demande et stocks, 
j'ai toutes les raisons de croire qu'en l'absence de toute 
dépression économique majeure, nous verrons un équilibre du 
marché d'ici 2017 au plus tard". 
     
     
 
 (Osamu Tsukimori, Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant