Plus fort recul des prix à l'import depuis 2008 aux Etats-Unis

le
0

WASHINGTON (Reuters) - Les prix à l'importation aux Etats-Unis ont subi au mois de janvier leur plus fort recul en plus de six ans, ce qui suggère que l'inflation pourrait mettre du temps à redécoller.

Ces prix ont baissé de 2,8% le mois dernier, leur repli le plus net depuis décembre 2008, montrent les statistiques publiées vendredi par le département du Travail.

La baisse est cependant moins marquée que prévu puisque les économistes interrogés par Reuters attendaient -3,2%.

Les prix à l'importation, dont la baisse pour décembre a été révisée à -1,9% après avoir été initialement annoncée à -2,5%, ont décliné sur sept mois d'affilée.

Sur les 12 mois à fin janvier, les prix ont chuté de 8%, la plus forte baisse depuis septembre 2009.

Les cours du pétrole brut ont plongé de près de 60% depuis juin dernier en raison d'une surabondance de l'offre provoquée notamment par l'essor de la production de pétrole de schiste américain.

Le dollar s'est parallèlement renforcé face aux devises des principaux partenaires commerciaux des Etats-Unis, contribuant à éloigner davantage l'inflation de l'objectif de 2% fixé par la Réserve fédérale.

Les prix des produits pétroliers importés ont baissé de 17,7% le mois dernier, là encore la plus forte baisse depuis décembre 2008.

Les prix à l'importation des produits alimentaires, des biens d'équipement et de l'automobile ont également baissé en janvier.

Hors pétrole, les prix à l'importation ont baissé de 0,7% le mois dernier, la baisse la plus forte depuis mars 2009.

Les prix à l'exportation ont baissé pour leur part de 2% après avoir fléchi de 1% en décembre, la vigueur du dollar rendant les produits américains moins compétitifs à l'exportation.

(Lucia Mutikani, Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant