Plus de tolérances de voisinage au Nouvel An

le
4
Yuri Arcurs/shutterstock.com
Yuri Arcurs/shutterstock.com

(Relaxnews) - Si seuls 36% des Français comptent faire rimer jour de l'An avec nuit de tous les excès, la majorité d'entre eux souhaitent le fêter dignement à la maison. A cette occasion, le groupe PAP a sondé les internautes pour connaître l'impact de ce jour particulier sur les relations de voisinage.

Près d'un tiers des Français comptent recréer une ambiance boîte de nuit chez eux ou chez un ami le soir de la Saint-Sylvestre.

La moitié des fêtards à domicile ont prévu de prévenir leurs voisins en avance, et 22,7% souhaitent même les convier à cette occasion.

Mais plus d'un quart des répondants à ce sondage ont déclaré ne se soucier ni du bruit, ni de l'heure, ni de ceux qui habitent à proximité au risque du bon déroulement de leur soirée. Et pour 6% d'entre eux, Nouvel An rime avec discorde entre voisins.

Pour autant, 85,9% des sondés disent mieux accepter les bruit excessifs la nuit du jour de l'An. Mais ils n'envisagent pas les mêmes recours si leurs limites de la tolérance sont repoussées : 12,6% préfèrent régler directement leurs différents avec leurs voisins, et 7,1% contacter la police.

Cette étude a été menée entre le 7 décembre et le 18 décembre derniers auprès de 1.027 visiteurs du site pap.fr.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • birmon le dimanche 23 déc 2012 à 16:55

    Si les propriétaires de véhicules incendiés tiraient quelques coups de feu vers les incendiaires, la soirée de la St Sylvestre gagnerait en animation et ferait avancer les choses.

  • slivo le samedi 22 déc 2012 à 23:49

    Ce sont toujours les mêmes qui font CH... les autres !

  • idem12 le vendredi 21 déc 2012 à 22:23

    et dans 99% des fêtes du nouvel an il n'y aura pas de bonasses comme sur la photo...

  • frk987 le vendredi 21 déc 2012 à 18:08

    Tellement plus drôle d'aller bruler des centaines de voitures, au moins ça relance l'industrie.