Plus de quatre heures de live et 80 000 personnes pour un suivi en ligne de la #NuitDebout

le
0
"Désobéis aux lois injustes" peut-on lire sur une bannière place de la République à Paris, dans le cadre de l'opération "Nuit Debout".
"Désobéis aux lois injustes" peut-on lire sur une bannière place de la République à Paris, dans le cadre de l'opération "Nuit Debout".

Des centaines de personnes se sont une nouvelle fois réunies place de la République à Paris. Ce dimanche, le succès de l’évènement était aussi sur Internet.

Quatre heures de live (suivi en direct) sur l’application Periscope avec un pic d’audience dépassant la barre des 80 000 personnes. Remy Buisine est devenu le temps d’un soir, dimanche 3 avril, l’un des symboles du rassemblement #NuitDebout qui se réunit depuis le 31 mars sur la place de la République à Paris.

Car son initiative est en cohérence avec les préceptes d’une mobilisation qui se veut sans leader : « Montrer le mouvement, pas montrer les individus. Faire passer la parole. @RemyBuisine à #NuitDebout apprend vite ;-) », le félicite ainsi @Rrr_helene sur le réseau social Twitter.

Il faut avouer que sur les images, on ne voit pas grand-chose... Mauvaise qualité dans la nuit, des ombres noires, la lumière jaunâtre des lampadaires et Marianne... Le son, lui, est correct. Et c’est cela qui change tout. Beaucoup de personnes l’abordent en demandant de ne pas être filmées, juste de pouvoir exprimer leur point de vue.

Lui commente ce qui se déroule devant ses yeux : les gens qui lui apportent de l’eau, ceux qui lui affirme que c’est en regardant son fil Periscope qu’ils ont décidé de rejoindre la « Nuit Debout ». Deux personnes lui ont même spontanément apporté des batteries de rechange pour qu’il puisse continuer.

Défiance à l’égard des médias traditionnels « Périscope, ce n’est pas que des gens qui s’insultent, certaines utilisations peuvent permettre de retransmettre des événements », fait valoir le jeune homme. On capte l’ambiance, Bella Ciao qui s’emballe dans le...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant