Plus de nouveaux cas d'Ebola détectés en Sierra Leone, dit l'OMS

le
0
    DAKAR, 17 mars (Reuters) - La récente recrudescence de cas 
de fièvre Ebola en Sierra Leone n'a été que de courte durée et 
aucun nouveau cas de transmission de la maladie n'a été détecté 
depuis plus d'un mois, a annoncé jeudi l'Organisation mondiale 
de la santé (OMS). 
    Le pays n'a enregistré aucun nouveau malade depuis 42 jours, 
soit deux fois la durée de la période d'incubation du virus, 
précise l'OMS. 
    L'épidémie d'Ebola a coûté la vie à plus de 11.300 personnes 
en Sierra Leone, Guinée et Liberia depuis 2013. 
    L'OMS n'exclut pas l'apparition de quelques foyers dans la 
mesure où le virus reste vivant chez certains malades guéris, 
notamment dans le système nerveux central. 
    L'organisation recommande de ce fait de mettre en place des 
"pratiques d'hygiène "rigoureuses". 
    La fin d'Ebola avait une première fois été déclarée en 
Sierra Leone en novembre. Puis, des tests avaient révélé qu'une 
femme était morte de la maladie en janvier, la même semaine où 
l'OMS avait déclaré qu'il n'y avait plus de transmission du 
virus dans la région. 
    Les autorités et la population restent donc en alerte. Au 
moins trois personnes sont mortes de diarrhées et de 
vomissements ces dernières semaines dans un village reculé du 
sud-est de la Guinée, ce qui a fait craindre que la propagation 
de la maladie ne recommence. 
 
 (Edward McAllister avec Saliou Samb à Conakry; Danielle Rouquié 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant